Avignon - L'Isle-sur-la-sorgue

04 90 13 43 13

ufa.avignon-recrutement@educagri.fr

PORTES OUVERTES

7 décembre 2024 9h/13h 1er février 2025 9h/16h

G. Zeghdaoui, experte pédagogique du CFA RAP PACA a réalisé une interview de deux de nos élèves en BTS Anabiotec.

Le CFA RAP PACA à interviewé deux apprenties passionnées, Serena Tourré et Camille Boubée, qui poursuivent leur deuxième année de BTS Anabiotec au lycée François Pétrarque d’Avignon. Leur formation les prépare à travailler dans des domaines variés, tels que l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire et la biotechnologie. Avec leur formation théorique et pratique, Serena et Camille sont des exemples inspirants pour tous ceux qui cherchent à se lancer dans une carrière en biotechnologie. Dans cette interview, nous allons en apprendre davantage sur leur expérience et leurs projets pour l’avenir.

CFA : Bonjour mesdemoiselles, pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?
Serena : Bonjour, je m’appelle Serena, j’ai 20 ans et je suis en deuxième année de BTS anabiotec par apprentissage. Avant cette formation, j’ai fait un bac général spécialité SVT et Physique chimie option mathématiques. J’ai eu mon bac en juillet 2021 et intégré la formation en apprentissage BTS ANABIOTEC en septembre 2021.
Camille : Moi c’est Camille, j’ai 19 ans, je suis dans la même classe que Serena, et avant, j’ai fait un Bac Pro LCQ (laboratoire contrôle qualité) dans un autre département.

CFA : Tu es venue à Avignon pour faire, spécifiquement cette formation ou pour des raisons personnelles ?
Camille : Je suis venue ici pour faire ce diplôme car il n’est proposé en alternance que dans ce lycée au niveau régional.

CFA : Après deux années passées en apprentissage, quelles différences faites-vous entre la voie scolaire et la voie de l’apprentissage ?
Serena : Me concernant, j’ai passé le Baccalauréat pendant la période COVID, ce qui a impliqué le distanciel dans ma formation et cela a été très compliqué pour moi. Je ne sortais pas la tête des cours et je l’ai mal vécu. Poursuivre mon parcours en apprentissage m’a permis de m’évader des cours une grande partie du temps, de voir autre chose, de ne plus être dans cette atmosphère de stress par laquelle je suis passée. L’alternance permet d’avoir une soupape de décompression avec la période en entreprise.
De plus l’alternance a développé chez moi des capacités comme le travail en équipe, chose qui a été difficile pour moi avant car j’avais du mal à aller vers les autres à cause de ma timidité. Par la force des choses, lorsque j’ai intégré l’entreprise dans laquelle je réalise mon apprentissage, je n’ai pas eu le choix que de sortir de cette timidité et de me dire que je pouvais y arriver.
Cela a aussi développé ma capacité à prendre des initiatives.
Camille : L’apprentissage pour moi est un plus car nous sommes rémunérés et on acquière de l’expérience en entreprise, ce qui est essentiel pour la recherche d’emploi.
Comme Serena j’ai développé des capacités de communication et de travail en équipe qui n’étaient pas innées chez moi.

CFA : Quelles sont les grandes thématiques du diplôme que vous préparez ?
Serena : Cette formation m’a tout appris ! Venant d’un Bac Général et ayant été en distanciel, j’ai eu très peu de travaux pratiques. Cela m’a permis de me perfectionner en technique de laboratoire et en microbiologie. Arriver ici et faire de nouvelles choses comme de l’ensemencement a été très bénéfique et fondamental pour mon futur professionnel.
Je me réoriente dans une autre branche donc tout ce que j’ai appris ne va pas m’être utile car j’ai choisi de partir dans le domaine du végétal mais cette formation m’a apporté des fondamentaux en microbiologie.
Camille : Pour ma part, j’ai beaucoup appris dans le domaine de la biochimie et enzymologie car le référentiel de mon bac pro m’avait déjà apporté toute la partie qualité et microbiologie. Cette formation étoffe mon CV auprès des entreprise car j’aurai appris plusieurs techniques dans différents domaines et donc m’ouvrir plus de portes pour l’obtention d’un emploi.

CFA : Toi, Camille, tu entres dans la vie active après l’examen ?
Camille : Oui, et j’ai déjà eu des propositions de contrat d’embauche par des entreprises mais je ne me ferme pas de portes, je continue mes recherches pour voir les propositions qu’ils peuvent me faire. Je suis ouverte à tous les secteurs.

CFA : Si je comprends bien, tu n’as déposé aucun CV. Ce sont les entreprises qui sont venues à toi ?
Camille : Oui tout à fait, ce sont des entreprises dans lesquelles j’ai pu faire des stages lors de mon Bac Pro qui ont su que je faisais cette formation et, également, par le bouche à oreille. Je n’ai fait aucune démarche de recherche d’emploi à ce jour.

CFA : C’est donc un secteur qui recherche, qui recrute ?
Camille : Exactement !

CFA : Que pouvez-vous me dire sur l’équipe pédagogique qui vous a suivies pendant ces deux années de BTS ?
Serena : Ce sont des profs au top. Ils savent comment nous expliquer les choses, ils savent se réinventer lorsqu’on ne comprend pas certains éléments du cours, ils savent rebondir de suite. Ils s’adaptent à nous et c’est vraiment agréable. Ils sont bienveillants et surtout très à l’écoute. Ils ne comptent pas leur temps pour nous aider même si ce n’est pas notre semaine de cours et on sait qu’ils seront là même après notre diplôme. Humainement et professionnellement, ils sont géniaux.
Camille : Je suis d’accord avec Serena, c’est vraiment une équipe formidable. Ils sont toujours là pour nous même lorsqu’on est en entreprise. Je n’ai pas connu beaucoup de professeurs qui faisaient ça. Cet encadrement qu’ils nous apportent est fantastique car cela nous met en confiance dans notre parcours de formation.
Lorsqu’on est en lycée, les professeurs nous considère comme des enfants, ici, nous sommes considérés comme des adultes, des professionnels et cela fait la différence. Il y a aussi le fait que nos formateurs sont eux-mêmes des professionnels ou d’anciens professionnels. Ils nous apportent des cas concrets du terrain, nous parlent de leur expérience.

CFA : Avez-vous fait des projets d’étude en cours ou des sorties pédagogiques ?
Serena & Camille : Oui plein !

CFA : Pouvez-vous nous parler d’un projet un particulier qui vous a plu ?
Serena & Camille : Le mille PAPAM, sur les plantes aromatiques. C’était très drôle car je n’ai pas trop supporté, les odeurs des plantes me montaient un peu à la tête. (Rires) Mais c’était super, nous avons réalisé des huiles essentielles, visité des exploitations de lavande, etc. Ça a été une semaine enrichissante où nous avons énormément appris en s’amusant autour de jeux thématiques.

CFA : Si vous deviez retenir une chose sur ces deux années de formation, une parole, un projet, un événement ?
Serena : Je ne sais pas si c’est une parole mais plutôt un ressenti. Ils croient en nous. Peu importe ce que l’on veut faire, ils vont toujours nous pousser pour faire en sorte qu’on y arrive, qu’on trouve la solution. Cela m’a beaucoup aidé car je manque beaucoup de confiance en moi et cela m’a donné envie de me donner à fond.
Camille : C’est ça, je rebondis sur ce que dit Serena, cela nous pousse et on se sent bien. Je retiendrai aussi la joie de vivre des professeurs. On ressent leur passion pour leur métier et cela nous donne envie d’apprendre, d’approfondir nos connaissances et d’aimer ce que l’on fait. Ils sont là par plaisir. Ils prennent vraiment soin de nous, même sur leur temps libre, perso, ils prennent le temps pour nous, de nous répondre et ils ne sont pas obligé de le faire.
Serena : Même Monsieur Techer, c’est un directeur qui est très accessible. On sait qu’il est disponible pour nous. Même pour la suite, il essaie de nous trouver des bons plans ou des petites astuces. C’est agréable d’avoir un directeur aussi bienveillant.

CFA : Dernière question les filles, que pourriez-vous dire à un jeune qui hésite à venir dans la même formation que vous par apprentissage ?
Camille : L’apprentissage est une expérience à vivre, autant humainement que professionnellement, cela ne t’apportera que de bonnes choses.
Serena : Si tu veux travailler dans la bienveillance, fais ton dossier et inscris-toi !

CFA RAP

Interview réalisée par G Zeghdaoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *